2015/02/22

Comment la Tunisie peut-elle être meilleure ? Réponses de quelques touristes et étrangers

Comment la Tunisie peut-elle être meilleure ? Réponses de quelques touristes et étrangers

Nous entendons souvent les avis des politiciens sur les priorités à mettre en place pour le développement du pays. Cette fois-ci, nous avons voulu avoir un avis extérieur, celui de nos visiteurs, des étrangers vivants en Tunisie ou des touristes.Nous avons posé la question « comment la Tunisie peut-elle être meilleure » à quelques personnes, notamment celles qui connaissent le pays. Voici leurs réponses :

E.B., Anglaise, qui vit en Tunisie depuis quelques années

« Dépenser plus pour l’éducation, la formation des enseignants, pour les équipements scolaires, les réformes, la rémunération des enseignants. L’époque de Bourguiba est bien loin et j’ai l’impression que la Tunisie a perdu du terrain depuis par rapport à certains pays maghrébins (quoique je ne suis pas un expert bien sûr).»

A.B., un Français qui a travaillé à Tunis durant deux ans, et qui visite de temps en temps la Tunisie en touriste, partage le même avis que E.B.

« Effectivement, l’éducation c’est toujours la clé et plus d’investissements dans ce domaine et dans la recherche c’est extrêmement important et pas seulement pour la Tunisie. Après je pense qu’une réforme du système pénal et de la police c’est essentiel. Un conseil Constitutionnel et une justice équitable aussi.Et enfin, je dirais (et c’est complémentaire de l’éducation) plus d’accès à la culture dans l’arrière-pays: Tunis bouge et il y a des choses pour les artistes (et encore) mais dans les régions intérieures, le patrimoine n’est pas toujours bien entretenu et il y a très peu d’endroits où les jeunes peuvent regarder des films, lire, réfléchir: il faudrait des moyens pour des Maisons de la Jeunesse et de la Culture (MJC)… Après la question c’est comment (avec quel argent) et comment mettre des priorités dans tout cela… »

G.D., une Italienne qui travaille actuellement à Tunis pour une organisation onusienne

« Il faudrait développer chez les Tunisien(ne)s un meilleur respect pour l’espace public, ce qui implique un meilleur respect de l’autre. Je remarque que les personnes se soucient beaucoup de leur espace privé, dans les maisons comme dans les bureaux tout est souvent en ordre, propre… mais dès qu’ils sortent dans la rue ils ne se font aucun souci … en jetant leur bouteille vide/paquet de cigarettes/sachet de chips/etc, par terre. Il y a des poubelles partout, les voies sont délabrées, etc. Et personne ne se sent concerné pour nettoyer, réparer, ou au moins signaler.Il faut redonner aux gens un sens civique, leur faire comprendre que si chacun(e) respecte les règles ce sera bénéfique pour tout le monde.La Tunisie serait meilleure également si on donnait plus de place aux jeunes ! Dans les réunions avec les institutions, associations ou autres je vois souvent que les gens n’ont pas moins de 40, 45 ans… Aussi, faire quelque chose pour faire évoluer le rapport homme/femme. Il y a beaucoup d’harcèlement dans les rues, qui est du à mon avis au sens de frustration que vivent les jeunes hommes tunisiens, auxquels la société empêche d’avoir un rapport sain avec l’autre sexe.La violence conjugale doit être condamnée, éradiquée: pour se faire, il faudrait commencer à lever les tabous et faire prendre conscience à la société que ceci est grave et mauvais, et qu’il est de notre devoir de faire quelque chose. Souvent on entend dire « oui, peut-être il frappe sa femme, mais après tout ça se passe dans leur maison, ça ne nous concerne pas, c’est pas à moi d’intervenir » . Le changement de la Tunisie vient d’en bas, des citoyen(ne)s…  Je suis convaincue que la voie pour le changement est l’éducation. Il faut partir des plus petit(e)s pour construire un pays meilleur. Donc je pense que la clé de la réussite sera d’investir dans l’éducation : rendre les écoles tunisiennes des espaces où l’on apprend à être des bon(ne)s citoyen(ne)s. »

E.B, un étudiant français à Science Po, qui vient de temps en temps en Tunisie pour son mémoire d’étude.

« Je dirais que le pays a besoin d’une ouverture économique (mais progressive), d’une classe dirigeante plus jeune, d’un meilleur accompagnement de sa jeunesse, d’une meilleure politique culturelle (afin que le pays se place comme une nation d’avant-garde du monde arabe) qu’il favorise les initiatives jeunes (tout domaine compris ).« 

M.C, un touriste allemand est choqué par les ordures

« Vous avez un beau pays mais il y a trop d’ordures. Commencer par ça peut être une bonne idée je crois.Pour M. V, une Française, mariée à un Tunisien et vivant en Tunisie depuis une trentaine d’annéesSi tu dis meilleure dans le sens de ce qui se mange du cochon, de bons fromages , de bons vins… à prix accessibles.Meilleure à voir ? …Poubelles , ordures , sens civique et prise de conscience que l’espace public nous appartient.A voir… et à sentir.

Par Lilia Weslaty - webdo

http://www.webdo.tn/2015/02/22/comment-la-tunisie-peut-elle-etre-meilleure-reponses-de-quelques-touristes-et-etrangers/